La F.1 se prépare pour la saison 2014…mais il y a encore beaucoup d’incertitude

Bien que trois pilotes aient déjà trouvé leur place – Maldonado et Grosjean chez Lotus et Hulkenberg chez Force India – le marché des pilotes pour la saison 2013-2014 ressemble encore à un écheveau emmêlé. Maintenant il y a encore 6 places libres : 1 Force India ; 2 Sauber ; 1 Marussia ; 2 Caterham.

Le bruit court que Marussia et Sauber, deux équipes qui sont dans de sales drapes (comme d’autres équipes parmi lesquelles il y a aussi Lotus), peuvent s’unir. Cela fait devenir la saison prochaine encore plus incompréhensible. Même si la fusion des deux équipes ne sera pas facile à achever, ce n’est pas impossible que l’équipe de Banbury se fusionne avec l’équipe de Hinwil, compte tenu que les deux équipes ont signé un contrat avec Ferrari pour la fourniture du nouveau moteur turbo 1.6. Au cas où ce bruit serait véritable, alors le marché des pilotes subirait un ralentissement, car deux pilotes de moins seraient sur la grille de départ. Compte tenu que Jules Bianchi (le pilote français fait part de FDA et son manager est Nicholas Todt)  a déjà signé un contrat avec Marussia-Ferrari pour la prochaine saison, les places libres sont donc quatre dont deux sont attrayantes (Force India et Sauber). On ne doit pas oublier que Max Chilton, un pilote qui apporte beaucoup d’argent à l’équipe, resterait sans place. Sergio Perez, le pilote mexicain qui est supporté par Slim – l’homme le plus riche du monde entier- n’a pas encore signé aucun contrat avec personne.

On sait que le prochain championnat du monde sera caractérisé par des changements qui vont augmenter les coûts, à partir du moteur turbo. Donc, ce sera très important de choisir un pilote expérimenté qui puisse donner les instructions exactes aux ingénieurs. Tout cela et l’interdiction d’effectuer des essais, font ainsi qu’il soit difficile pour les jeunes pilotes de rejoindre le Championnat du monde. Par conséquent les teams managers vont essayer de trouver un équilibre entre les habilités techniques et l’apport de capitaux. Hulkenberg est, par exemple, un pilote qui, bien qu’il n’aille pas des sponsors importants qui peuvent apporter des grands capitaux, il fait gagner à son équipe beaucoup d’argent grâce à des bonnes places.

Comme on a déjà dit, l’année 2014 sera une « année zéro » pour la Formule 1 qui est maintenant en train de traverser une passe pas trop bonne. On l’appelle « année zéro » car plusieurs changements seront  introduits : des neufs châssis, le moteur turbo, des nouveaux systèmes de récupération d’énergie, 100 kg comme limite d’essence…Tout doit être prêt pour la saison prochaine, mais il y a très peu de temps. Je sais que quelques écuries n’ont pas encore reçu des renseignements à propos des mesures du moteur et des parties extérieures. Par conséquence, le châssis aussi doit encore être défini.

La prochaine saison sera tendue. L’équipe qui va partir du bon pied sera celle qui va remporter le championnat. On a l’exemple de l’équipe Brawn GP.