Rigon décroche la seconde place à Bahrein dans le championnat FIA WEC et l’équipe 8star remporte le championnat

Davide Rigon ne pouvait pas s’attendre à une fin de saison meilleure. Le pilote italien a en fait terminé deuxième sur le circuit de Sakhir à Bahrein, lors de la dernière manche du Championnat du Monde FIA WEC. Grâce à sa contribution, l’équipe 8Star Motorsport a remporté le Championnat des équipes et Ferrari a remporté le championnat des constructeurs.

Le talentueux pilote italien a mené une saison étonnante : il a terminé sur le podium dans trois des quatre événements du championnat du monde auxquels il a pris part. Il a en fait décroché la victoire à Shanghai, deux secondes places au Brésil et à Bahren et une quatrième place à Fuji, en gagnant 24 points au total.

Comme il avait fait au volant de la Ferrari 458 de l’équipe Villorba Corse dans le championnat International GT Open, Davide a montré tout son talent et toutes ses habilités de pilotage en aidant d’abord Andrea Montermini à conquérir le titre au classement général et d’après l’équipe 8Star Motorsport en montrant avoir tout pour prendre part à un championnat du monde. « Je suis vraiment content d’avoir décroché le podium à Bahrein et d’avoir contribué à la victoire finale de l’équipe et de Ferrari. Je suis surtout content car j’ai décroché une victoire, deux secondes places et une quatrième place en gagnant seulement 4 points dans un championnat si prenant comme le FIA WEC », dit Davide Rigon « Je voudrais aussi remercier l’équipe avec laquelle j’ai toujours été à l’aise. La Ferrari 458 a montré être une voiture fantastique, comme montré par le succès qu’elle a décroché dans le championnat des constructeurs. C’est vraiment agréable de piloter des voitures de GT2. »

Pour le pilote qui est à la disposition de la Scuderia Ferrari, une saison pleine d’événements est terminée. En fait, en plus d’avoir pris part au championnat Blancpain Endurance Series, au Championnat International GT Open et au Championnat FIA World Endurance, il a aussi pris part aux essais rookie sur le tracé de Silverstone au volant d’une Ferrari F138 : « Il a été une année très chargée même en piste que au dehors. En plus d’avoir travaillé dur au Simulateur et au volant de la Ferrari F138, j’ai aussi eu la chance de me mettre à l’épreuve dans un championnat du monde et au volant d’une voiture compétitive comme la Ferrari 458 », termine le pilote italien.